Discussions générales sur toutes les Alpine NG , presse et édia
General discussions about all Alpine A110 NG versions, press and media

Modérateurs : FARModérateurs, FARModérateur Nouvelle Alpine

#421234
My figures are from the on-board computer and I have never done a comparison with a brim to brim consumption - so my figures may be optimistic.

Mes chiffres proviennent de l'ordinateur de bord et je n'ai jamais fait de comparaison avec une consommation de bord à bord - mes chiffres peuvent donc être optimistes.
#421262
Sans avoir contrôlé la justesse de l’ordinateur de bord, je sais que quand je ravitaillais lors de mon road trip avec 3 Porsche 997, 981 gt4 et gts, je mettais 2 fois moins d’essence qu’eux à rythme égal.
Globalement avec mes renault précédentes l’odb a toujours été précis. Et je pense que c’est le cas encore ici.
#421267
Speedturbo a écrit :Sans avoir contrôlé la justesse de l’ordinateur de bord, je sais que quand je ravitaillais lors de mon road trip avec 3 Porsche 997, 981 gt4 et gts, je mettais 2 fois moins d’essence qu’eux à rythme égal.
Globalement avec mes renault précédentes l’odb a toujours été précis. Et je pense que c’est le cas encore ici.


Bonjour,

Quand l'ordi indique 13,1 ma conso réelle est à 14,5

Pou l'Alpine, je ne suis pas ces données, mais je vais le faire, comme je le fais sur ma 508.

Il y a au moins 1 l. d'écart entre la conso de l'ordi et la réalité...

Je n'ai jamais, pour l'instant, réussi à consommer moins de 8,6 L/100, mais je n'ai pas beaucoup de pleins ! :wink:

Journées circuit, mélange entre l'AR sur l'autoroute tranquille et les sessions, ma conso s'établit entre 14 et 15 L

Autrement, c'est entre 8 et 10 L/100

:hello:
#423493
Il est compliqué aujourd’hui d'établir des consos moyennes, car les constructeurs utilisent nombre d'artifice pour faire baisser la conso en conduite "homologuée" : rapport longs, boite 7, mode roue libre en 7 (Porsche)....etc, ce qui fait que moteur chaud, long parcours autoroutier aux vitesses légales, ou peut faire un joli 7,5L.....qui va allègrement grimper à 16L en mode arsouille petit parcours.

Je reviens sur quelques posts (vers les pages 90) qui trouvent que la boite reprend la main toute seule, avec une gestion erratique.....etc ; commentaires qui me surprennent quelque peu. Je dis ça , car j'utilise une boite PDK et j'avais lu sur un forum des remarques un peu similaires.
Je crois, sans vouloir offenser nos amis qui constatent ces problèmes, qu'ils n'utilisent pas toutes les possibilités de leur boite, et qu'en fait, au lieu d'utiliser le mode purement manuel, ils sont en automatiques avec passage manuel temporaire des vitesses. En effet sur la majorité de ces boites (avec palettes, ce n'est pas vrai pour celles qui n'ont qu'un levier), ont peut, en mode auto (qu'il soit normal ou sport) forcer un passage de vitesse, et au bout d'un certain temps la boite repasse en mode auto (environ 5 secondes sur la pdk, il y a de plus un voyant qui indique si la boite est en manuel, ou déjà en auto). Quand je roule en mode auto (sur route sans intérêt, ville...etc), je me sers souvent de cette possibilité, pour doubler par exemple : je rentre deux ou 3 rapports aux palettes (je n'aime pas le kick down), et dépassement terminé, le mode auto reprend la main et remonte les rapports. Aux ronds-points également, car la pdk en mode normal, rechigne à rétrograder et vous amènent aux abords du rond point sur un rapport beaucoup trop haut. Donc rétrogradage manuel, remontée d'un ou 2 rapports toujours en manuel à la sortie, et puis ensuite le mode auto reprend la main pour la longue ligne droite qui suis.
Maintenant en mode purement manuel (voir la notice pour la manip à faire :wink: ), la boite ne passe jamais une vitesse sans vous, sauf dans 3 cas (heureusement d'ailleurs) :
    1 si vous essayer en 4 à 6500 tours de rentrer la 3, la boite refuse. Automatisme salutaire, car une fausse manœuvre sur une palette, et bim, un moteur dans le sac !
    2 à l'approche du rupteur la boite passe d'elle même le rapport supérieur (sauf en mode track me semble-t-il)
    3 à très basse vitesse, la boite rétrograde d'elle même jusqu'en 1 pour éviter de brouter et de caler. je n'ai pas essayer mais je pense aussi qu'elle refuse de monter les rapports jusqu'en 7 à 1500 tours !

En ce qui concerne la gestion du mode purement auto, le logiciel de la pdk est, d'après de nombreux avis, particulièrement élaboré et très au point, et on peut l'imaginer, de par leur longue expérience, supérieur à celui de l'alpine. Mais bon, on s'en fout un peu ! l'essentiel: un mode auto pour la ville, les embouteillages, l'autoroute, la balade peinarde main sur la cuisse de la passagère (ou du passager, faut faire gaffe maintenant à ce qu'on dit :D ), et un mode manuel (réactif, c'est le plus important) pour le plaisir du pilotage doivent suffire aux amoureux de ce style de conduite que nous sommes.
Je sais pas vous, mais perso une petite route sinueuse à souhait, c'est mode manuel obligatoirement ! : :drive:
#423594
Mike-7.0 a écrit :Il est compliqué aujourd’hui d'établir des consos moyennes, car les constructeurs utilisent nombre d'artifice pour faire baisser la conso en conduite "homologuée" : rapport longs, boite 7, mode roue libre en 7 (Porsche)....etc, ce qui fait que moteur chaud, long parcours autoroutier aux vitesses légales, ou peut faire un joli 7,5L.....qui va allègrement grimper à 16L en mode arsouille petit parcours.

Je reviens sur quelques posts (vers les pages 90) qui trouvent que la boite reprend la main toute seule, avec une gestion erratique.....etc ; commentaires qui me surprennent quelque peu. Je dis ça , car j'utilise une boite PDK et j'avais lu sur un forum des remarques un peu similaires.
Je crois, sans vouloir offenser nos amis qui constatent ces problèmes, qu'ils n'utilisent pas toutes les possibilités de leur boite, et qu'en fait, au lieu d'utiliser le mode purement manuel, ils sont en automatiques avec passage manuel temporaire des vitesses. En effet sur la majorité de ces boites (avec palettes, ce n'est pas vrai pour celles qui n'ont qu'un levier), ont peut, en mode auto (qu'il soit normal ou sport) forcer un passage de vitesse, et au bout d'un certain temps la boite repasse en mode auto (environ 5 secondes sur la pdk, il y a de plus un voyant qui indique si la boite est en manuel, ou déjà en auto). Quand je roule en mode auto (sur route sans intérêt, ville...etc), je me sers souvent de cette possibilité, pour doubler par exemple : je rentre deux ou 3 rapports aux palettes (je n'aime pas le kick down), et dépassement terminé, le mode auto reprend la main et remonte les rapports. Aux ronds-points également, car la pdk en mode normal, rechigne à rétrograder et vous amènent aux abords du rond point sur un rapport beaucoup trop haut. Donc rétrogradage manuel, remontée d'un ou 2 rapports toujours en manuel à la sortie, et puis ensuite le mode auto reprend la main pour la longue ligne droite qui suis.
Maintenant en mode purement manuel (voir la notice pour la manip à faire :wink: ), la boite ne passe jamais une vitesse sans vous, sauf dans 3 cas (heureusement d'ailleurs) :
    1 si vous essayer en 4 à 6500 tours de rentrer la 3, la boite refuse. Automatisme salutaire, car une fausse manœuvre sur une palette, et bim, un moteur dans le sac !
    2 à l'approche du rupteur la boite passe d'elle même le rapport supérieur (sauf en mode track me semble-t-il)
    3 à très basse vitesse, la boite rétrograde d'elle même jusqu'en 1 pour éviter de brouter et de caler. je n'ai pas essayer mais je pense aussi qu'elle refuse de monter les rapports jusqu'en 7 à 1500 tours !

En ce qui concerne la gestion du mode purement auto, le logiciel de la pdk est, d'après de nombreux avis, particulièrement élaboré et très au point, et on peut l'imaginer, de par leur longue expérience, supérieur à celui de l'alpine. Mais bon, on s'en fout un peu ! l'essentiel: un mode auto pour la ville, les embouteillages, l'autoroute, la balade peinarde main sur la cuisse de la passagère (ou du passager, faut faire gaffe maintenant à ce qu'on dit :D ), et un mode manuel (réactif, c'est le plus important) pour le plaisir du pilotage doivent suffire aux amoureux de ce style de conduite que nous sommes.
Je sais pas vous, mais perso une petite route sinueuse à souhait, c'est mode manuel obligatoirement ! : :drive:


Merci à toi pour ces explications très claires

Eric
#423623
Danthine a écrit :
Mike-7.0 a écrit :Il est compliqué aujourd’hui d'établir des consos moyennes, car les constructeurs utilisent nombre d'artifice pour faire baisser la conso en conduite "homologuée" : rapport longs, boite 7, mode roue libre en 7 (Porsche)....etc, ce qui fait que moteur chaud, long parcours autoroutier aux vitesses légales, ou peut faire un joli 7,5L.....qui va allègrement grimper à 16L en mode arsouille petit parcours.

Je reviens sur quelques posts (vers les pages 90) qui trouvent que la boite reprend la main toute seule, avec une gestion erratique.....etc ; commentaires qui me surprennent quelque peu. Je dis ça , car j'utilise une boite PDK et j'avais lu sur un forum des remarques un peu similaires.
Je crois, sans vouloir offenser nos amis qui constatent ces problèmes, qu'ils n'utilisent pas toutes les possibilités de leur boite, et qu'en fait, au lieu d'utiliser le mode purement manuel, ils sont en automatiques avec passage manuel temporaire des vitesses. En effet sur la majorité de ces boites (avec palettes, ce n'est pas vrai pour celles qui n'ont qu'un levier), ont peut, en mode auto (qu'il soit normal ou sport) forcer un passage de vitesse, et au bout d'un certain temps la boite repasse en mode auto (environ 5 secondes sur la pdk, il y a de plus un voyant qui indique si la boite est en manuel, ou déjà en auto). Quand je roule en mode auto (sur route sans intérêt, ville...etc), je me sers souvent de cette possibilité, pour doubler par exemple : je rentre deux ou 3 rapports aux palettes (je n'aime pas le kick down), et dépassement terminé, le mode auto reprend la main et remonte les rapports. Aux ronds-points également, car la pdk en mode normal, rechigne à rétrograder et vous amènent aux abords du rond point sur un rapport beaucoup trop haut. Donc rétrogradage manuel, remontée d'un ou 2 rapports toujours en manuel à la sortie, et puis ensuite le mode auto reprend la main pour la longue ligne droite qui suis.
Maintenant en mode purement manuel (voir la notice pour la manip à faire :wink: ), la boite ne passe jamais une vitesse sans vous, sauf dans 3 cas (heureusement d'ailleurs) :
    1 si vous essayer en 4 à 6500 tours de rentrer la 3, la boite refuse. Automatisme salutaire, car une fausse manœuvre sur une palette, et bim, un moteur dans le sac !
    2 à l'approche du rupteur la boite passe d'elle même le rapport supérieur (sauf en mode track me semble-t-il)
    3 à très basse vitesse, la boite rétrograde d'elle même jusqu'en 1 pour éviter de brouter et de caler. je n'ai pas essayer mais je pense aussi qu'elle refuse de monter les rapports jusqu'en 7 à 1500 tours !

En ce qui concerne la gestion du mode purement auto, le logiciel de la pdk est, d'après de nombreux avis, particulièrement élaboré et très au point, et on peut l'imaginer, de par leur longue expérience, supérieur à celui de l'alpine. Mais bon, on s'en fout un peu ! l'essentiel: un mode auto pour la ville, les embouteillages, l'autoroute, la balade peinarde main sur la cuisse de la passagère (ou du passager, faut faire gaffe maintenant à ce qu'on dit :D ), et un mode manuel (réactif, c'est le plus important) pour le plaisir du pilotage doivent suffire aux amoureux de ce style de conduite que nous sommes.
Je sais pas vous, mais perso une petite route sinueuse à souhait, c'est mode manuel obligatoirement ! : :drive:


Merci à toi pour ces explications très claires

Eric


+1 effectivement tres detaille et merci :hello:
#423643
Mike-7.0 a écrit :Il est compliqué aujourd’hui d'établir des consos moyennes, car les constructeurs utilisent nombre d'artifice pour faire baisser la conso en conduite "homologuée" : rapport longs, boite 7, mode roue libre en 7 (Porsche)....etc, ce qui fait que moteur chaud, long parcours autoroutier aux vitesses légales, ou peut faire un joli 7,5L.....qui va allègrement grimper à 16L en mode arsouille petit parcours.

Je reviens sur quelques posts (vers les pages 90) qui trouvent que la boite reprend la main toute seule, avec une gestion erratique.....etc ; commentaires qui me surprennent quelque peu. Je dis ça , car j'utilise une boite PDK et j'avais lu sur un forum des remarques un peu similaires.
Je crois, sans vouloir offenser nos amis qui constatent ces problèmes, qu'ils n'utilisent pas toutes les possibilités de leur boite, et qu'en fait, au lieu d'utiliser le mode purement manuel, ils sont en automatiques avec passage manuel temporaire des vitesses. En effet sur la majorité de ces boites (avec palettes, ce n'est pas vrai pour celles qui n'ont qu'un levier), ont peut, en mode auto (qu'il soit normal ou sport) forcer un passage de vitesse, et au bout d'un certain temps la boite repasse en mode auto (environ 5 secondes sur la pdk, il y a de plus un voyant qui indique si la boite est en manuel, ou déjà en auto). Quand je roule en mode auto (sur route sans intérêt, ville...etc), je me sers souvent de cette possibilité, pour doubler par exemple : je rentre deux ou 3 rapports aux palettes (je n'aime pas le kick down), et dépassement terminé, le mode auto reprend la main et remonte les rapports. Aux ronds-points également, car la pdk en mode normal, rechigne à rétrograder et vous amènent aux abords du rond point sur un rapport beaucoup trop haut. Donc rétrogradage manuel, remontée d'un ou 2 rapports toujours en manuel à la sortie, et puis ensuite le mode auto reprend la main pour la longue ligne droite qui suis.
Maintenant en mode purement manuel (voir la notice pour la manip à faire :wink: ), la boite ne passe jamais une vitesse sans vous, sauf dans 3 cas (heureusement d'ailleurs) :
    1 si vous essayer en 4 à 6500 tours de rentrer la 3, la boite refuse. Automatisme salutaire, car une fausse manœuvre sur une palette, et bim, un moteur dans le sac !
    2 à l'approche du rupteur la boite passe d'elle même le rapport supérieur (sauf en mode track me semble-t-il)
    3 à très basse vitesse, la boite rétrograde d'elle même jusqu'en 1 pour éviter de brouter et de caler. je n'ai pas essayer mais je pense aussi qu'elle refuse de monter les rapports jusqu'en 7 à 1500 tours !

En ce qui concerne la gestion du mode purement auto, le logiciel de la pdk est, d'après de nombreux avis, particulièrement élaboré et très au point, et on peut l'imaginer, de par leur longue expérience, supérieur à celui de l'alpine. Mais bon, on s'en fout un peu ! l'essentiel: un mode auto pour la ville, les embouteillages, l'autoroute, la balade peinarde main sur la cuisse de la passagère (ou du passager, faut faire gaffe maintenant à ce qu'on dit :D ), et un mode manuel (réactif, c'est le plus important) pour le plaisir du pilotage doivent suffire aux amoureux de ce style de conduite que nous sommes.
Je sais pas vous, mais perso une petite route sinueuse à souhait, c'est mode manuel obligatoirement ! : :drive:


Je te confirme qu'en track, pas de passage auto sur le rapport supérieur, mais on tape le rupteur, avec une perte de temps significative. Il faut bien anticiper le passage manuel, surtout sur les petits rapports.
Personnellement, je préfère le mode normal en ballade, le mode track en attaque (en plus ça rime), le seul intérêt du mode sport, c'est la sonorité parce qu'à la longue le maintien systématique et prolongé du rapport inférieur au lever de pied finit par me saoûler : passage du rapport sup en pseudo-manuel. Après, j'avoue qu'il m'a fallu quelques kilomètres et quelque temps avant de me sentir à l'aise en track, et je reconnais donc un côté "pédagogique" au mode sport, le temps d'avoir le niveau.
Je trouve également que le graphisme du Tdb est particulièrement adapté à chaque mode, celui du mode sport étant celui que j'aime le moins.
J'ai remarqué aussi qu'à chaque passage en track, j'ai un bruit qui vient du siège passager, lorsque je roule avec ma légitime :lol:
#423655
DPZ a écrit :
Mike-7.0 a écrit :Il est compliqué aujourd’hui d'établir des consos moyennes, car les constructeurs utilisent nombre d'artifice pour faire baisser la conso en conduite "homologuée" : rapport longs, boite 7, mode roue libre en 7 (Porsche)....etc, ce qui fait que moteur chaud, long parcours autoroutier aux vitesses légales, ou peut faire un joli 7,5L.....qui va allègrement grimper à 16L en mode arsouille petit parcours.

Je reviens sur quelques posts (vers les pages 90) qui trouvent que la boite reprend la main toute seule, avec une gestion erratique.....etc ; commentaires qui me surprennent quelque peu. Je dis ça , car j'utilise une boite PDK et j'avais lu sur un forum des remarques un peu similaires.
Je crois, sans vouloir offenser nos amis qui constatent ces problèmes, qu'ils n'utilisent pas toutes les possibilités de leur boite, et qu'en fait, au lieu d'utiliser le mode purement manuel, ils sont en automatiques avec passage manuel temporaire des vitesses. En effet sur la majorité de ces boites (avec palettes, ce n'est pas vrai pour celles qui n'ont qu'un levier), ont peut, en mode auto (qu'il soit normal ou sport) forcer un passage de vitesse, et au bout d'un certain temps la boite repasse en mode auto (environ 5 secondes sur la pdk, il y a de plus un voyant qui indique si la boite est en manuel, ou déjà en auto). Quand je roule en mode auto (sur route sans intérêt, ville...etc), je me sers souvent de cette possibilité, pour doubler par exemple : je rentre deux ou 3 rapports aux palettes (je n'aime pas le kick down), et dépassement terminé, le mode auto reprend la main et remonte les rapports. Aux ronds-points également, car la pdk en mode normal, rechigne à rétrograder et vous amènent aux abords du rond point sur un rapport beaucoup trop haut. Donc rétrogradage manuel, remontée d'un ou 2 rapports toujours en manuel à la sortie, et puis ensuite le mode auto reprend la main pour la longue ligne droite qui suis.
Maintenant en mode purement manuel (voir la notice pour la manip à faire :wink: ), la boite ne passe jamais une vitesse sans vous, sauf dans 3 cas (heureusement d'ailleurs) :
    1 si vous essayer en 4 à 6500 tours de rentrer la 3, la boite refuse. Automatisme salutaire, car une fausse manœuvre sur une palette, et bim, un moteur dans le sac !
    2 à l'approche du rupteur la boite passe d'elle même le rapport supérieur (sauf en mode track me semble-t-il)
    3 à très basse vitesse, la boite rétrograde d'elle même jusqu'en 1 pour éviter de brouter et de caler. je n'ai pas essayer mais je pense aussi qu'elle refuse de monter les rapports jusqu'en 7 à 1500 tours !

En ce qui concerne la gestion du mode purement auto, le logiciel de la pdk est, d'après de nombreux avis, particulièrement élaboré et très au point, et on peut l'imaginer, de par leur longue expérience, supérieur à celui de l'alpine. Mais bon, on s'en fout un peu ! l'essentiel: un mode auto pour la ville, les embouteillages, l'autoroute, la balade peinarde main sur la cuisse de la passagère (ou du passager, faut faire gaffe maintenant à ce qu'on dit :D ), et un mode manuel (réactif, c'est le plus important) pour le plaisir du pilotage doivent suffire aux amoureux de ce style de conduite que nous sommes.
Je sais pas vous, mais perso une petite route sinueuse à souhait, c'est mode manuel obligatoirement ! : :drive:


Je te confirme qu'en track, pas de passage auto sur le rapport supérieur, mais on tape le rupteur, avec une perte de temps significative. Il faut bien anticiper le passage manuel, surtout sur les petits rapports.
Personnellement, je préfère le mode normal en ballade, le mode track en attaque (en plus ça rime), le seul intérêt du mode sport, c'est la sonorité parce qu'à la longue le maintien systématique et prolongé du rapport inférieur au lever de pied finit par me saoûler : passage du rapport sup en pseudo-manuel. Après, j'avoue qu'il m'a fallu quelques kilomètres et quelque temps avant de me sentir à l'aise en track, et je reconnais donc un côté "pédagogique" au mode sport, le temps d'avoir le niveau.
Je trouve également que le graphisme du Tdb est particulièrement adapté à chaque mode, celui du mode sport étant celui que j'aime le moins.
J'ai remarqué aussi qu'à chaque passage en track, j'ai un bruit qui vient du siège passager, lorsque je roule avec ma légitime :lol:


y'a une petite difference sympa aussi avec le mode sport est que c'est plus confortable (dans le sens ou t'as pas les "petits coups de pied" dans le dos quand tu montes les rapports), ce qui sur une longue duree peut etre un peu fatiguant pour certains. Certains diront que l'ESP se declenche facilement mais la encore on peut le deconnecter entierement dans ce mode si on le souhaite. Donc, au final , tres bien d'avoir ces 3 modes je trouve.
#423657
Peiclet a écrit :
DPZ a écrit :
Mike-7.0 a écrit :Il est compliqué aujourd’hui d'établir des consos moyennes, car les constructeurs utilisent nombre d'artifice pour faire baisser la conso en conduite "homologuée" : rapport longs, boite 7, mode roue libre en 7 (Porsche)....etc, ce qui fait que moteur chaud, long parcours autoroutier aux vitesses légales, ou peut faire un joli 7,5L.....qui va allègrement grimper à 16L en mode arsouille petit parcours.

Je reviens sur quelques posts (vers les pages 90) qui trouvent que la boite reprend la main toute seule, avec une gestion erratique.....etc ; commentaires qui me surprennent quelque peu. Je dis ça , car j'utilise une boite PDK et j'avais lu sur un forum des remarques un peu similaires.
Je crois, sans vouloir offenser nos amis qui constatent ces problèmes, qu'ils n'utilisent pas toutes les possibilités de leur boite, et qu'en fait, au lieu d'utiliser le mode purement manuel, ils sont en automatiques avec passage manuel temporaire des vitesses. En effet sur la majorité de ces boites (avec palettes, ce n'est pas vrai pour celles qui n'ont qu'un levier), ont peut, en mode auto (qu'il soit normal ou sport) forcer un passage de vitesse, et au bout d'un certain temps la boite repasse en mode auto (environ 5 secondes sur la pdk, il y a de plus un voyant qui indique si la boite est en manuel, ou déjà en auto). Quand je roule en mode auto (sur route sans intérêt, ville...etc), je me sers souvent de cette possibilité, pour doubler par exemple : je rentre deux ou 3 rapports aux palettes (je n'aime pas le kick down), et dépassement terminé, le mode auto reprend la main et remonte les rapports. Aux ronds-points également, car la pdk en mode normal, rechigne à rétrograder et vous amènent aux abords du rond point sur un rapport beaucoup trop haut. Donc rétrogradage manuel, remontée d'un ou 2 rapports toujours en manuel à la sortie, et puis ensuite le mode auto reprend la main pour la longue ligne droite qui suis.
Maintenant en mode purement manuel (voir la notice pour la manip à faire :wink: ), la boite ne passe jamais une vitesse sans vous, sauf dans 3 cas (heureusement d'ailleurs) :
    1 si vous essayer en 4 à 6500 tours de rentrer la 3, la boite refuse. Automatisme salutaire, car une fausse manœuvre sur une palette, et bim, un moteur dans le sac !
    2 à l'approche du rupteur la boite passe d'elle même le rapport supérieur (sauf en mode track me semble-t-il)
    3 à très basse vitesse, la boite rétrograde d'elle même jusqu'en 1 pour éviter de brouter et de caler. je n'ai pas essayer mais je pense aussi qu'elle refuse de monter les rapports jusqu'en 7 à 1500 tours !

En ce qui concerne la gestion du mode purement auto, le logiciel de la pdk est, d'après de nombreux avis, particulièrement élaboré et très au point, et on peut l'imaginer, de par leur longue expérience, supérieur à celui de l'alpine. Mais bon, on s'en fout un peu ! l'essentiel: un mode auto pour la ville, les embouteillages, l'autoroute, la balade peinarde main sur la cuisse de la passagère (ou du passager, faut faire gaffe maintenant à ce qu'on dit :D ), et un mode manuel (réactif, c'est le plus important) pour le plaisir du pilotage doivent suffire aux amoureux de ce style de conduite que nous sommes.
Je sais pas vous, mais perso une petite route sinueuse à souhait, c'est mode manuel obligatoirement ! : :drive:


Je te confirme qu'en track, pas de passage auto sur le rapport supérieur, mais on tape le rupteur, avec une perte de temps significative. Il faut bien anticiper le passage manuel, surtout sur les petits rapports.
Personnellement, je préfère le mode normal en ballade, le mode track en attaque (en plus ça rime), le seul intérêt du mode sport, c'est la sonorité parce qu'à la longue le maintien systématique et prolongé du rapport inférieur au lever de pied finit par me saoûler : passage du rapport sup en pseudo-manuel. Après, j'avoue qu'il m'a fallu quelques kilomètres et quelque temps avant de me sentir à l'aise en track, et je reconnais donc un côté "pédagogique" au mode sport, le temps d'avoir le niveau.
Je trouve également que le graphisme du Tdb est particulièrement adapté à chaque mode, celui du mode sport étant celui que j'aime le moins.
J'ai remarqué aussi qu'à chaque passage en track, j'ai un bruit qui vient du siège passager, lorsque je roule avec ma légitime :lol:


y'a une petite difference sympa aussi avec le mode sport est que c'est plus confortable (dans le sens ou t'as pas les "petits coups de pied" dans le dos quand tu montes les rapports), ce qui sur une longue duree peut etre un peu fatiguant pour certains. Certains diront que l'ESP se declenche facilement mais la encore on peut le deconnecter entierement dans ce mode si on le souhaite. Donc, au final , tres bien d'avoir ces 3 modes je trouve.


Je pense d'allieurs que le mode sport avec ESP off est un tres bon compromis en montagne
#423660
FabSav a écrit :
Peiclet a écrit :
DPZ a écrit :
Je te confirme qu'en track, pas de passage auto sur le rapport supérieur, mais on tape le rupteur, avec une perte de temps significative. Il faut bien anticiper le passage manuel, surtout sur les petits rapports.
Personnellement, je préfère le mode normal en ballade, le mode track en attaque (en plus ça rime), le seul intérêt du mode sport, c'est la sonorité parce qu'à la longue le maintien systématique et prolongé du rapport inférieur au lever de pied finit par me saoûler : passage du rapport sup en pseudo-manuel. Après, j'avoue qu'il m'a fallu quelques kilomètres et quelque temps avant de me sentir à l'aise en track, et je reconnais donc un côté "pédagogique" au mode sport, le temps d'avoir le niveau.
Je trouve également que le graphisme du Tdb est particulièrement adapté à chaque mode, celui du mode sport étant celui que j'aime le moins.
J'ai remarqué aussi qu'à chaque passage en track, j'ai un bruit qui vient du siège passager, lorsque je roule avec ma légitime :lol:


y'a une petite difference sympa aussi avec le mode sport est que c'est plus confortable (dans le sens ou t'as pas les "petits coups de pied" dans le dos quand tu montes les rapports), ce qui sur une longue duree peut etre un peu fatiguant pour certains. Certains diront que l'ESP se declenche facilement mais la encore on peut le deconnecter entierement dans ce mode si on le souhaite. Donc, au final , tres bien d'avoir ces 3 modes je trouve.


Je pense d'allieurs que le mode sport avec ESP off est un tres bon compromis en montagne

:drink:
#423664
J'ai essayé une A110 L aujourd'hui !! :crazy: :crazy: :crazy:

Je confirme n mode track, y'a un bip à l'approche du rupteur qui indique qu'il faut vite en monter une, mais faut pas trainer, sinon c'est rupteur, et la punition, car l'auto se bloque terrible. Sinon cette boite me parait top, et tout aussi bonne que bien d'autres (suivez mon regard :wink: ). J'ai surtout roulé en pur manuel, sauf en ville où là les rapports passent sans à coups. Vraiment bien.

En ce qui concerne la direction, il est précisé que la loi d'assistance change en mode sport, mais cela ne m'a pas paru flagrant.

Sinon quelle auto !
#423704
Denis B a écrit :Comme dit Peiclet en mode track il y a des coups de pied ''artificiels'' dans le dos à chaque montée de rapport , ce qui m'inquiète c'est qu'à la longue ça doit sacrément secouer les supports moteur .

Ce qui est amusant, c'est que dans la genèse du développement de l'auto ils ont accentué volontairement cette sensation "d'à-coups"...Les 1ers protos ne le faisaient pas "assez" selon le cahier des charges.
C'est sensé donné un "feeling plus sportif", probablement synonyme dans l'inconscient du conducteur de boite plus sportive et plus rapide et on retrouve peu ou prou la même chose sur pas mal de marques dans les modes du type "race"...
#423710
Denis B a écrit :Comme dit Peiclet en mode track il y a des coups de pied ''artificiels'' dans le dos à chaque montée de rapport , ce qui m'inquiète c'est qu'à la longue ça doit sacrément secouer les supports moteur .


Je pense surtout aux embrayages et au pont arrière.
Sur ma Boxster, je me refuse à utiliser le mode sport plus en manuel car ça tape trop à mon goût...
Dire que sur les premières M3 dkg, il y a pas mal de casses de ponts pour cette raison.
#423728
I think the advantage PDK has over the Alpine gearbox are rather overstated. Yes, in Normal or Sport it is a little smoother (but not Sport+) . But the Alpine has some advantages

1) The gear ratios are MUCH better - the PDK ones are too high
2) The Alpine has less creep, so it is much easier to brake smoothly to a halt - it is almost impossible with PDK unless you go into neutral before stopping
3) In Normal PDK changes up too early and allows the engine revs to drop too low.

Overall I actually prefer the Alpine transmission as a whole to the PDK on my 981S

Another point. A recent software update has made the duration of a manual override when it automatic mode longer. It was 4 seconds or so and is now about 8. It was too short before - and now it is often too long. To get back into automatic mode quickly press the D button TWICE (once puts you in full manual mode, the second press gets you back in automatic mode.)


Je pense que les avantages du PDK par rapport à la boîte de vitesses Alpine sont plutôt surestimés. Oui, en Normal ou Sport, c'est un peu plus doux (mais pas Sport +). Mais l’alpin a des avantages

1) Les rapports de transmission sont BEAUCOUP meilleurs - les rapports PDK sont trop élevés
2) L'Alpine a moins de fluage, il est donc beaucoup plus facile de freiner jusqu'à l'arrêt en douceur - il est presque impossible avec PDK à moins de passer au point mort avant de vous arrêter
3) En mode normal, le PDK passe trop tôt et laisse le moteur tourner trop lentement.

Globalement, je préfère la transmission alpine dans son ensemble au PDK sur ma 981S.

Un autre point. Une mise à jour logicielle récente a prolongé la durée d'une substitution manuelle en mode automatique. C'était environ 4 secondes et il est maintenant environ 8 heures. C'était trop court auparavant - et maintenant c'est souvent trop long. Pour revenir rapidement en mode automatique, appuyez deux fois sur la touche D (une fois vous passez en mode manuel complet, la deuxième pression vous ramène en mode automatique.)
  • 1
  • 101
  • 102
  • 103
  • 104
  • 105
  • 107