Discussions générales sur toutes les Alpine NG , presse et édia
General discussions about all Alpine A110 NG versions, press and media

Modérateurs : FARModérateurs, FARModérateur Nouvelle Alpine

par Magnum21
#442796
Philou63 a écrit :Bonjour à tous,
Il y a un truc que je ne comprends pas, nous avons le même moteur que la Mégane RS et pour celle-ci c’est la 5W40 qui est préconisée, donc pourquoi de la 0W40? Ce ne serait-il pas un artifice de com pour faire de l’Alpine une voiture d’exception (ce qu’elle est d’ailleurs), un peu comme les pneus Michelin DT1, etc.

Même moteur presque ,faudrait voir quel huile est préconisé dans l Espace « même « moteur aussi.
Même moteur mais pas le même refroidissement ni le même turbo est ce une explication ?
par Bcr1548
#442809
My car was delivered with a spare litre can of 5W-40 oil. I'm sure it didn't come from the dealer, but from the factory - it came in a special bag. So I can't think that the 0W/5W difference is very important.

Ma voiture a été livrée avec un bidon de rechange de 5W-40. Je suis sûr que cela ne vient pas du revendeur, mais de l'usine - il est venu dans un sac spécial. Je ne peux donc pas penser que la différence 0W / 5W est très importante.
par T595
#442811
Renault a fait évoluer ses préconisations lubrifiants moteur en 2019. Avant 2019, le constructeur préconisait une huile RN0710 (ACEA A3/B4 en 0W-40 ou 5W-40, + tests Renault) pour les moteurs RS. Depuis 2019, il existe de nouvelles homologations (RN17; RN17 FE; RN 17 RSA). Pour les moteurs RS et Alpine, il faut donc maintenant utiliser un produit RN17 RSA (ACEA C3 en 0W-40, + tests Renault).
Le principal changement visible est le passage en mid SAPS (teneur réduite en Soufre, Phosphore et cendres sulfatées) pour préserver la durée de vie des dispositifs de post-traitement des gaz d'échappement (le FAP). Renault ne communique a priori pas sur des performances LSPI de cette nouvelle spéc.
Donc, sauf à supprimer le FAP, je resterais sur une RN17 RSA, même si ce genre de produit est vendu 5 fois le prix normal.
Avec le changement de recommandation commerciale de Renault (De Elf vers Castrol), peut-être y aura-t-il un minimum de concurrence sur ce produit...
par Philou63
#442821
T595 a écrit :Renault a fait évoluer ses préconisations lubrifiants moteur en 2019. Avant 2019, le constructeur préconisait une huile RN0710 (ACEA A3/B4 en 0W-40 ou 5W-40, + tests Renault) pour les moteurs RS. Depuis 2019, il existe de nouvelles homologations (RN17; RN17 FE; RN 17 RSA). Pour les moteurs RS et Alpine, il faut donc maintenant utiliser un produit RN17 RSA (ACEA C3 en 0W-40, + tests Renault).
Le principal changement visible est le passage en mid SAPS (teneur réduite en Soufre, Phosphore et cendres sulfatées) pour préserver la durée de vie des dispositifs de post-traitement des gaz d'échappement (le FAP). Renault ne communique a priori pas sur des performances LSPI de cette nouvelle spéc.
Donc, sauf à supprimer le FAP, je resterais sur une RN17 RSA, même si ce genre de produit est vendu 5 fois le prix normal.
Avec le changement de recommandation commerciale de Renault (De Elf vers Castrol), peut-être y aura-t-il un minimum de concurrence sur ce produit...


Merci pour ces précisions. Ma révision est prévue dans 8 jours et en effet il va me mettre de la Castrol.
par T595
#442832
Le grade à froid (0W, 5W, 10W...) ne donne une idée que sur la viscosité de l'huile à froid (t° de test négatives). Pour la viscosité à chaud (100°C ), il faut regarder le grade à chaud, c'est-à-dire le 20, 30 , 40, 50 ou 60.

L'intérêt d'un grade à froid fluide (le plus fluide étant 0W) est d'alimenter en huile tous les organes beaucoup plus rapidement lors du démarrage à froid. Accessoirement, cela abaisse aussi la consommation lors de la phase de montée en température de l'huile.
Mais les vraies économies sur la consommation se font en baissant la viscosité à chaud, et surtout la viscosité HTHS (à 150°C, sous fort cisaillement), représentative du comportement de l'huile dans les paliers. Pour diminuer la consommation (et par conséquent les émissions de CO2), les constructeurs préconisent des huiles de plus en plus fluides à chaud. Sur des moteurs récents et qui le supportent (dimensionnement des paliers), ce sont des huiles 0W-20 ACEA C5 (visco HTHS très basse). Il existe même des nouveaux grades à chaud encore plus fluides que 20 (8, 12 et 16). Chez Renault, il s'agit de la spec RN17 FE (comme Fuel Eco), basée sur l'ACEA C5 en 0W-20.

Mais pour ses moteurs sportifs (RSA), Renault reste sur des viscosité à chaud "classiques" avec le grade 40 et une visco HTHS >3,5. Donc pas vraiment d'économie d'énergie à chaud avec cette huile RN17 RSA.
par L'Andégave
#442856
Bonjour.
Merci pour tes explications, qui me confortent dans l'idée de rester sur une huile homologuée RN17RSA.
Un sigle m'intrigue dans le passage ci-dessous :
T595 a écrit :Renault ne communique a priori pas sur des performances LSPI de cette nouvelle spéc.

LSPI : qu'est ce donc ?
Dans mon référentiel : LSPI = low speed pre-ignition. Est ce de cela que l'on parle ici ? Y t a il des tests normalisés pour juger des qualités d'une huile vis à vis du phénomène LSPI ?
par T595
#442863
Il s'agit effectivement de Low Speed Pre Ignition, phénomène affectant les moteurs essence récents suralimentés et souvent à injection directe. Il s'avère que l'huile moteur joue un rôle dans l'apparition (ou le retardement) de ce phénomène, bien que l'on ne sache pas forcément bien l'expliquer (plusieurs théories existent).

Certains constructeurs ont bien intégré un essai sur les huiles qu'ils préconisent pour leurs moteurs. Ainsi, PSA a fait évoluer ses spécifications (notamment le B71 2312, et le B71 2290 (à vérifier)). L'API a également intégré ce critère dans la norme SN Plus.

Dans le cas de la spec RN17 RSA, j'avoue ne pas savoir si elle englobe un test LSPI. J'essaierai de regarder.
par L'Andégave
#442902
Merci T595.
Donc on parlait bien de la même chose.
Je note que des specs PSA intègrent des tests spécifiques, ainsi que la spec API SN Plus.

Pour explication de mon intérêt sur le sujet : je bosse dans le contrôle moteur et certains de mes voisins de bureau (enfin, en temps normal) calibrent les fonctions de détection cliquetis et LSPI (mais pas sur MR18).
par Watinico
#442924
T595 a écrit :Le grade à froid (0W, 5W, 10W...) ne donne une idée que sur la viscosité de l'huile à froid (t° de test négatives). Pour la viscosité à chaud (100°C ), il faut regarder le grade à chaud, c'est-à-dire le 20, 30 , 40, 50 ou 60.

L'intérêt d'un grade à froid fluide (le plus fluide étant 0W) est d'alimenter en huile tous les organes beaucoup plus rapidement lors du démarrage à froid. Accessoirement, cela abaisse aussi la consommation lors de la phase de montée en température de l'huile.
Mais les vraies économies sur la consommation se font en baissant la viscosité à chaud, et surtout la viscosité HTHS (à 150°C, sous fort cisaillement), représentative du comportement de l'huile dans les paliers. Pour diminuer la consommation (et par conséquent les émissions de CO2), les constructeurs préconisent des huiles de plus en plus fluides à chaud. Sur des moteurs récents et qui le supportent (dimensionnement des paliers), ce sont des huiles 0W-20 ACEA C5 (visco HTHS très basse). Il existe même des nouveaux grades à chaud encore plus fluides que 20 (8, 12 et 16). Chez Renault, il s'agit de la spec RN17 FE (comme Fuel Eco), basée sur l'ACEA C5 en 0W-20.

Mais pour ses moteurs sportifs (RSA), Renault reste sur des viscosité à chaud "classiques" avec le grade 40 et une visco HTHS >3,5. Donc pas vraiment d'économie d'énergie à chaud avec cette huile RN17 RSA.


Merci. Et pour un moteur non fapée, l'huile préconisée par Alpine est bien identique, RN17 RSA 0 W 40 ?
par T595
#442932
Je ne connais pas la préco exacte pour les premières Alpines non fapées (RN0710 ou RN17 RSA ? A vérifier sur le carnet d'entretien). Mais de toute façon, le RN17RSA est rétro-compatible, donc conviendra sans problème pour ces moteurs sans FAP.
Et les ateliers Renault ne devraient plus avoir que du RN17RSA pour toutes les Renault Sport et Alpine, récentes comme anciennes. (Il leur faut déjà 5 qualités d'huile pour couvrir tout le parc roulant).
  • 1
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7