Alpine électrique (Renaulution)

Actualités sur la société Alpine et les concessions
All information about the new Alpine company

Modérateurs : FARModérateurs, FARModérateur Alpine NG

Avatar du membre
Provost
Pilote
Pilote
Messages : 30
Enregistré le : 08-nov.-2019 20:13
Localisation : (37)

Re: Alpine électrique (Renaulution)

Effectivement.... Mais je fais confiance aux politiques de tout bord quant à ce sujet, et puis apres cette pandémie
au vue des caisses vides, le racket de l énergie fossile va largement s' amplifier. Oui le marché de l occasion à encore plusieurs annees devant lui.... mais quid dans les annees á venir de ces autos sportives et gourmandes
pour circuler dans certaines villes et/ou campagne... Petit à petit l étau se resserre, on pourra bientot meme pas faire le tour du pate de maison avec ces autos.... sauf la nuit :lol:

Il faut donc profiter ( même si mes autos ne font que 1000 á 2000 kms/an.. ) m en fous, le plaisir de :drive: c est ca qui compte ...
Avatar du membre
Zantafio
Pilote semi-pro
Pilote semi-pro
Messages : 741
Enregistré le : 03-oct.-2008 18:19
Localisation : Dans les Landes

Re: Alpine électrique (Renaulution)

Oui, sauf que je ne fais surtout pas confiances aux "politiques"....
pour le reste on est bien d'accord.
L'utilisation des thermiques c'est çà qui va coincer d'ici quelques années. Sportives ou pas.
2025 si j'ai bien suivi la procédure enclanchée. En tout cas pour les villes en ZFE.
Il restera les routes de campagnes.... ou la nuit quand tous les chats sont gris, même badgés A"....
Alpine A110 1600S Groupe 5 Mignotet
Alpine A310-4 de série art car "Evocation"
et autres trottinettes musclées,
Suzuki RG 500
Avatar du membre
Zantafio
Pilote semi-pro
Pilote semi-pro
Messages : 741
Enregistré le : 03-oct.-2008 18:19
Localisation : Dans les Landes

Re: Alpine électrique (Renaulution)

Juste une pensée ....
imaginez vous roulant dans la belle auto Electrique toute neuve , si heureux de participer à l'effort National de l'Ecologie.
Ecologie, je ne crois pas ! çà pollue énormément en centrale nucléaire, en fabrication, en recyclage batterie, mais le sujet n'est pas là.
Donc vous roulez sur la route des vacances.
Embouteillage monstre sur l'autoroute, c'est arrivé tellement souvent.
Plus de jus, vous faites quoi?
Vous roulez l'hiver et une tempête de neige surviens, bloque tous les véhicules pendant des heures,
plus de jus, plus de chauffage, vous faites quoi?
C'était juste une pensée.
Alpine A110 1600S Groupe 5 Mignotet
Alpine A310-4 de série art car "Evocation"
et autres trottinettes musclées,
Suzuki RG 500
Avatar du membre
JP 27
Pilote semi-pro
Pilote semi-pro
Messages : 621
Enregistré le : 01-mars-2004 14:02
Localisation : (27)

Re: Alpine électrique (Renaulution)

Provost a écrit : 17-janv.-2021 04:40
Le thermique vit ses dernières années, c est inéluctable.... Aussi bien pour les généralistes que pour les niches et où sportives .... :drive:
[...]
Y-a-un p'tit truc que l'on (nous) oubli, c'est que les taxes sur les produits pétroliers rapportent plus de 80 milliards par ans. Cela pèse tout de même pas mal dans la balance. Il me semble qu'en Australie, ils parlent d'une taxe au kilomètre pour les voitures électrique .

Sinon, ce n'est que la troisième fois que l'on parle de voitures électriques. A la fin du 19-ème siècle, l'électrique était en concurrence avec la vapeur et le pétrole. Il était même en étude un système (qui était à l'étude chez Renault) de remplacement des batteries, plutôt que recharger. Je me souvient d'une reproduction, du 19-ème siècle, montrant un "atelier" avec des rails au sol et des chariot supportant des batteries. Ces chariots étaient prévus pour passer sous le véhicule (dans la reproduction, les véhicules ressemblaient à des calèches sans les bras) pour pouvoir changer "facilement" les batteries. Comme Renault ( disons la régie et non le monsieur) le pensait on change la batterie plutôt que la recharger (cela serait pratique, car on fait le plein en 5mn). Pourquoi un tel projet à la fin du 19-ème siècle? Il ne faut pas oublier qu'à cette époque, la fée électrique n'était pas dans toute les chaumières, voir pas du tout, et je pense que c'est pour cela que la voiture électrique n'a pas fonctionnée. Pourtant, la première voiture à avoir passée les 100 kms/h était une électrique, la "Jamais contente".

Sinon, il y a eu des essais entre les deux guerres, et pendant la deuxième (pour cause de "plus de pétrole) et après guerre, "general electric" aux stats avait électrifié une Dauphine, en (je ne sais plus quelle année) elle était en exposition à rétromobile.

Dans tous les cas, le GROS problème des électriques reste les batteries, et en considérant que la fabrication reste dépendante de métaux rares et autres produits exotiques, je ne sais pas quelle est la possibilité de fabrication des batteries avec les ressources actuelles? Sachant que pour le recyclage des batteries, on ne sais pas (encore?) récupérer les métaux rare.

Il y a aussi l'hydrogène, mais dans un premier temps, il faut privilégier la synthèse de l'eau, à la place de l'utilisation du méthane (CH4 il me semble) pour avoir zéro carbone, bien que pour la synthèse de l'eau, il faut connaître la production électrique utilisée!
Et aussi, l'hydrogène utilise des piles à combustible dont le platine entre principalement dans la composition (à moins que je me trompe (faudrait que je vérifie)). Des études/recherches sont en cours pour trouver un autre composant, mais quel sera l'heureux élu?

Sinon, pour les gaz à effet de serre, il y en a d'autres beaucoup plus méchants par exemple:
- les HFC (Hydrofluorocarbures) effet 12690 fois pire que le CO2
- l'ammoniac (HN3) produit par les engrais. L'ammoniac forme dans l'air du protoxyde d'azote, un puissant gaz à effet de serre au pouvoir chauffant 310 fois supérieur à celui du CO2. De fait, les activités agricoles pèsent pour 24% des émissions mondiales de gaz à effet de serre.
- il doit en avoir encore d'autres, je ne parlerais pas de la fabrication du ciment, et bien-sûr des centrales à charbon (sans récupération du CO2, car ça coûte cher)

Tout cela pour dire que si l'on veux réduire efficacement le réchauffement climatique, il faudrait s'attaquer aux grosses causes de pollution, car moi avec ma petite auto, je ne pense pas être un gros pollueur. Je ne dit pas qu'il faut pas se préoccuper des véhicules, mais ne pas taper fort uniquement sur l'automobiliste.
Alpine D501 modèle 88 blanc nacré
Avatar du membre
Duge
Pilote pro
Pilote pro
Messages : 1423
Enregistré le : 01-janv.-2019 14:40
Localisation : (37)

Re: Alpine électrique (Renaulution)

J’ai lu ou vu que technologiquement la batterie est un des produits qui a le moins évolué depuis son invention.
Lithium ou pas en terme de performance le gain est maigre.
Et ce n’est pas faut d’avoir essayé et consacré beaucoup d’argent.
Il est légitime de se poser la question si la batterie n’est pas une impasse technique.
Avatar du membre
Siestor
Pilote
Pilote
Messages : 36
Enregistré le : 22-déc.-2020 08:38
Localisation : PACA

Re: Alpine électrique (Renaulution)

JP 27 a écrit : 17-janv.-2021 11:23 Y-a-un p'tit truc que l'on (nous) oubli, c'est que les taxes sur les produits pétroliers rapportent plus de 80 milliards par ans. Cela pèse tout de même pas mal dans la balance. Il me semble qu'en Australie, ils parlent d'une taxe au kilomètre pour les voitures électrique .

Comme Renault ( disons la régie et non le monsieur) le pensait on change la batterie plutôt que la recharger (cela serait pratique, car on fait le plein en 5mn). Pourquoi un tel projet à la fin du 19-ème siècle?
La taxe intérieure de consommation sur les produits pétroliers (TIPP) a été remplacée il y a quelques années (2003?) par la taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques (TICPE).
Pas d'inquiétude donc: la taxe sur le rechargement électrique des véhicules est prête, et le compteur connecté saura distinguer si on fait tourner une machine-à-laver ou si on fait le plein d'une Zoé.

Outre la 110 électrique et la R5, Luca de Meo a aussi annoncé le remplacement de la Twizy: le nouveau véhicule ne sera disponible qu'en location ou en autopartage.
Il me semble que sa batterie sera amovible et qu'il y aura des stations permettant un échange instantané.
Avatar du membre
Siestor
Pilote
Pilote
Messages : 36
Enregistré le : 22-déc.-2020 08:38
Localisation : PACA

Re: Alpine électrique (Renaulution)

Zantafio a écrit : 17-janv.-2021 10:47 Juste une pensée ....
imaginez vous roulant dans la belle auto Electrique toute neuve , si heureux de participer à l'effort National de l'Ecologie.
Ecologie, je ne crois pas ! çà pollue énormément en centrale nucléaire, en fabrication, en recyclage batterie, mais le sujet n'est pas là.
Donc vous roulez sur la route des vacances.
Embouteillage monstre sur l'autoroute, c'est arrivé tellement souvent.
Plus de jus, vous faites quoi?
Vous roulez l'hiver et une tempête de neige surviens, bloque tous les véhicules pendant des heures,
plus de jus, plus de chauffage, vous faites quoi?
C'était juste une pensée.
https://www.4mepro.com/19548/43157.jpg

Et hop
Avatar du membre
Titophe64
Pilote pro
Pilote pro
Messages : 1197
Enregistré le : 11-sept.-2018 16:06
Localisation : (64) Pau

Re: Alpine électrique (Renaulution)

JP 27 a écrit : 17-janv.-2021 11:23
Provost a écrit : 17-janv.-2021 04:40
Le thermique vit ses dernières années, c est inéluctable.... Aussi bien pour les généralistes que pour les niches et où sportives .... :drive:
[...]
...... / ......

Sinon, pour les gaz à effet de serre, il y en a d'autres beaucoup plus méchants par exemple:
- les HFC (Hydrofluorocarbures) effet 12690 fois pire que le CO2
- l'ammoniac (HN3) produit par les engrais. L'ammoniac forme dans l'air du protoxyde d'azote, un puissant gaz à effet de serre au pouvoir chauffant 310 fois supérieur à celui du CO2. De fait, les activités agricoles pèsent pour 24% des émissions mondiales de gaz à effet de serre.
- il doit en avoir encore d'autres, je ne parlerais pas de la fabrication du ciment, et bien-sûr des centrales à charbon (sans récupération du CO2, car ça coûte cher)

Tout cela pour dire que si l'on veux réduire efficacement le réchauffement climatique, il faudrait s'attaquer aux grosses causes de pollution, car moi avec ma petite auto, je ne pense pas être un gros pollueur. Je ne dit pas qu'il faut pas se préoccuper des véhicules, mais ne pas taper fort uniquement sur l'automobiliste.
Le CO2 anthropique représente les 2/3 des gaz contribuant au réchauffement climatique et Le transport à l’échelle mondiale représente 20 à 25% du CO2 comme l’industrie ou le logement.
En France, avec notre énergie électrique décarbonée à plus de 90%, le transport représente 38% du CO2, dont environ la moitié pour les véhicules individuels.
Donc pour respecter nos engagements climatiques, les 2 moyens les plus efficaces sont l’isolation thermique des logements et surtout la réduction de la consommation des véhicules particuliers...
Alpine A110 Pure livrée (6260) qui roule dans les Pyrénées et alentours et partout où les routes se tordent de rire...
Avatar du membre
Titophe64
Pilote pro
Pilote pro
Messages : 1197
Enregistré le : 11-sept.-2018 16:06
Localisation : (64) Pau

Re: Alpine électrique (Renaulution)

Duge a écrit : 17-janv.-2021 12:07 J’ai lu ou vu que technologiquement la batterie est un des produits qui a le moins évolué depuis son invention.
Lithium ou pas en terme de performance le gain est maigre.
Et ce n’est pas faut d’avoir essayé et consacré beaucoup d’argent.
Il est légitime de se poser la question si la batterie n’est pas une impasse technique.
Exact, c’est pour cela que je pense que la voiture de sport à batterie avec des vraies prétentions sportives (track days ou virées sportives dans nos montagnes) n’est pas prête de rivaliser avec une bonne vieille thermique...
Alpine A110 Pure livrée (6260) qui roule dans les Pyrénées et alentours et partout où les routes se tordent de rire...
Avatar du membre
Jérôme P.
Pilote expert
Pilote expert
Messages : 4558
Enregistré le : 26-déc.-2017 20:51
Localisation : (69) Lyon

Re: Alpine électrique (Renaulution)

Pour moi il y a un constructeur aujourd'hui qui a adopté LA stratégie de bon sens devant ces incertitudes face à l'électrification et de possibles retournements de situation...
C'est PSA, pardon, maintenant Stellantis, avec des plateformes compatibles avec différents modes de traction : Thermique essence, thermique diesel, hybride et 100% EV, pouvant toutes passer indifféremment sur la même ligne d'assemblage...

Assez malin n'est-ce pas, de ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier, tout en maintenant une stratégie de rationalisation industrielle ? :wink:
Avatar du membre
Tangleding
Pilote expert
Pilote expert
Messages : 2295
Enregistré le : 07-août-2015 18:52
Localisation : (78)

Re: Alpine électrique (Renaulution)

Jérôme P. a écrit : 17-janv.-2021 14:10 Pour moi il y a un constructeur aujourd'hui qui a adopté LA stratégie de bon sens devant ces incertitudes face à l'électrification et de possibles retournements de situation...
C'est PSA, pardon, maintenant Stellantis, avec des plateformes compatibles avec différents modes de traction : Thermique essence, thermique diesel, hybride et 100% EV, pouvant toutes passer indifféremment sur la même ligne d'assemblage...

Assez malin n'est-ce pas, de ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier, tout en maintenant une stratégie de rationalisation industrielle ? :wink:
Pas convaincu par la stratégie PSA en terme d'électrification pour els années à venir pour ma part.

VAG s'est lancé à fond dans l'électrique avec ses plateformes dédiées, la MEB de l'ID, mais aussi la PPE de Porsche (Taycan)...

De son côté le groupe Hyundai/Kia extrêmement dynamique lance une plateforme EV dédiée également très performante.

Il y a un gisement d'économies de développement lié à la flexibilité énorme des plateformes skateboard des EV. C'est un changement de paradigme révolutionnaire, et qui permet d'envisager un renouvellement des silhouettes absolument majeur.

Alors certes j'observe que le groupe Renault en parallèle de sa plateforme CMF-EV dédiée prépare une évolution multiénergie CMF-B EV (à partir de CMF-B thermique/hybride, donc), et cela semble évoquer la stratégie de PSA.

Mais d'une part il faut voir si cette CMF-B EV est vraiment sur la même logique structurelle que la plateforme eCMP de PSA, on n'en sait pas assez sur cette nouvelle plateforme Renault.

Et d'autre part en parallèle Renault dispose d'une plateforme EV dédiée avec la CMF-EV, notamment pour les segments B+, C et D... Encore cette plateforme semble-t-elle moins flexible que celle de Huyndai (mais sans doute plus accessible et avec l'avantage de permettre des silhouettes relativement basses du fait de la finesse de son pack batterie).

A voir donc.

Sinon les 3 modèles EV Alpine qui se profilent semblent être... 3 modèles dédiés et non du rebadging, à en juger par la réponse de LVDA lors de cette table ronde (que je vous recommande...) :

https://renaulution.renault.com/index_d ... V7Oe2eJ6B8

:)
Image
Avatar du membre
ChronoGPS
Pilote expert
Pilote expert
Messages : 3174
Enregistré le : 08-mars-2017 22:38
Localisation : (44) Nantes

Re: Alpine électrique (Renaulution)

J'espère que ces plates-formes seront propulsion ou 4rm parce que les tractions électriques que j'ai pu tester (208, mx30, 500e) sont catastrophiques niveau agrément avec des retours de couple dans le volant, une motricité nullissime sous la pluie.
Avatar du membre
Tangleding
Pilote expert
Pilote expert
Messages : 2295
Enregistré le : 07-août-2015 18:52
Localisation : (78)

Re: Alpine électrique (Renaulution)

ChronoGPS a écrit : 18-janv.-2021 12:38 J'espère que ces plates-formes seront propulsion ou 4rm parce que les tractions électriques que j'ai pu tester (208, mx30, 500e) sont catastrophiques niveau agrément avec des retours de couple dans le volant, une motricité nullissime sous la pluie.
4 RM pour la plateforme CMF-EV du crossover Alpine, 300 à 400 CH.

Par contre la CMF-B EV, ce sera 240-250 CH mais en 2 RM et je le crains plutôt traction car ce sera la pf de la future clio 6.
Image
Avatar du membre
Tangleding
Pilote expert
Pilote expert
Messages : 2295
Enregistré le : 07-août-2015 18:52
Localisation : (78)

Re: Alpine électrique (Renaulution)

A noter que la citadine Alpine aura la base CMF-B EV qui sera celle de la Clio 6 et du coup je me demande si cette citadine Alpine ne sera pas un revival de la Clio V6, la puissance étant la même (240/250 CV).

En plus la R5 est trop néo rétro alors qu 'Alpine doit se projeter dans le futur... Et la Clio V6 était vraiment très conceptuelle, déjà, en son temps...

La prise à l'arrière serait justifiée, avec un revival de la trappe alu de la V6... :crazy:

J'y crois à fond.

Auquel cas on peut espérer une propulsion avec le GMP en central arrière à la place d'une des places arrière ? Et les batteries plutôt à l'avant ?) Elle n'aurait que 3 places : 2 à l'avant et une d'appoint à l'arrière droit ou pour siège auto. Le moteur électrique seriat juste derrière le conducteur, un peu comme la V6 en son temps... ;)

Ce serait le rêve...

En tout cas j'y crois, je pense que c'était prévu pour Clio 6 RS mais que De Meo a demandé de transférer en Clio Alpine, ce qui ajoute un 3e modèle à Alpine, de façon inattendue... :D
Image
Avatar du membre
Monoposto
Pilote débutant
Pilote débutant
Messages : 224
Enregistré le : 07-déc.-2016 23:07
Localisation : (USA) Seattle

Re: Alpine électrique (Renaulution)

L'A110EV aura également un châssis dédié (Dieu merci) pour lui-même.
Avatar du membre
Scarabeo
Pilote débutant
Pilote débutant
Messages : 237
Enregistré le : 14-mai-2019 12:40
Localisation : (Suisse Italienne) Canobbio
Contact :

Re: Alpine électrique (Renaulution)

Une vraie alternative à la recharge électrique :

Alpine A110 - Première Edition - N° 1911 - Bleu Alpine
Avatar du membre
JP 27
Pilote semi-pro
Pilote semi-pro
Messages : 621
Enregistré le : 01-mars-2004 14:02
Localisation : (27)

Re: Alpine électrique (Renaulution)

Pas mal!

Les producteurs de mogettes sont déjà dans la course.
Alpine D501 modèle 88 blanc nacré
Avatar du membre
JP 27
Pilote semi-pro
Pilote semi-pro
Messages : 621
Enregistré le : 01-mars-2004 14:02
Localisation : (27)

Re: Alpine électrique (Renaulution)

Titophe64 a écrit : 17-janv.-2021 12:40
Le CO2 anthropique représente les 2/3 des gaz contribuant au réchauffement climatique et Le transport à l’échelle mondiale représente 20 à 25% du CO2 comme l’industrie ou le logement.
En France, avec notre énergie électrique décarbonée à plus de 90%, le transport représente 38% du CO2, dont environ la moitié pour les véhicules individuels.
Donc pour respecter nos engagements climatiques, les 2 moyens les plus efficaces sont l’isolation thermique des logements et surtout la réduction de la consommation des véhicules particuliers...
Je suis d'accord avec toi du fait qu'il nous faudrait réduire nos consommations, mais pour le moment, je ne pense pas que l'on prenne les meilleurs solutions.
Pour réduire les consommations, il nous faudrait déjà, d'un point de vu société, changer pas mal de choses. Par exemple, rapprocher les entreprises des employés. Je veux dire que depuis des décennies on concentre toutes l'activité dans les principales villes du pays. Ce qui engendre des déplacements journaliers de populations pour aller bosser. Je me prendrais comme exemple, car quand je travaillais, j'avais
par jours, 20 kms pour me rendre à la gare pour filler vers Paris. Un petit calcul rapide me donne environ 8800 kms par an rien que pour aller au boulot. Avec les progrès de communications, on pourrait commencer à envisager de déplacer les milliers de bureaux vers des petites villes, tout le monde n'en serai que plus heureux. Certes, ce sera un changement lent mais nécessaire pour la société. Une première approche a commencée avec le télétravail, mais ce n'est pas une solution à long terme.

Une autre idée, pour réduire nos consommations, serait de mettre les camions qui traversent la France sans si arrêter sur des trains. Cela aurait pour mérite de réduire pas mal de problèmes de sécurité, dégradation des routes, et bien sûr de pollution. Pour cela, il faudrait une volonté forte de nos gouvernants, et cela pourrait créer pas mal d'emplois si l'on privatisait le fret SNCF ( je m'arrête ici (en souhaitant ne pas trop lancer des débats), mais il y aurait encore beaucoup d'autres choses à envisager ).

Et pour en revenir aux voitures électrique, j'ai retrouvé une image de mon centre de changement de batteries en 1898:
Image
Pour plus de détails, voir http://histoires-de-sciences.over-blog. ... e-fut.html
Alpine D501 modèle 88 blanc nacré
Avatar du membre
R1135
Pilote semi-pro
Pilote semi-pro
Messages : 757
Enregistré le : 05-sept.-2007 18:02
Localisation : (France) Ile de France

Re: Alpine électrique (Renaulution)

Il n'y a de nouveau que ce qui a été ré-inventé.
Henriette Campan.

https://www.autonews.fr/voiture-bio/ren ... drop-20696

http://www.avem.fr/video-756-systeme-qu ... place.html

Cela a complétement foiré pour des raisons économiques, techniques, et de malversations financières.
Mais l'idée était bien de retour. C'était il y a 10 ans.
L.
Il fit une brillante carrière militaire que la guerre stoppa net. G. Clémenceau.
Avatar du membre
Jérôme P.
Pilote expert
Pilote expert
Messages : 4558
Enregistré le : 26-déc.-2017 20:51
Localisation : (69) Lyon

Re: Alpine électrique (Renaulution)

Tangleding a écrit : 18-janv.-2021 12:27
Jérôme P. a écrit : 17-janv.-2021 14:10 Pour moi il y a un constructeur aujourd'hui qui a adopté LA stratégie de bon sens devant ces incertitudes face à l'électrification et de possibles retournements de situation...
C'est PSA, pardon, maintenant Stellantis, avec des plateformes compatibles avec différents modes de traction : Thermique essence, thermique diesel, hybride et 100% EV, pouvant toutes passer indifféremment sur la même ligne d'assemblage...

Assez malin n'est-ce pas, de ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier, tout en maintenant une stratégie de rationalisation industrielle ? :wink:
Pas convaincu par la stratégie PSA en terme d'électrification pour els années à venir pour ma part.

VAG s'est lancé à fond dans l'électrique avec ses plateformes dédiées, la MEB de l'ID, mais aussi la PPE de Porsche (Taycan)...

De son côté le groupe Hyundai/Kia extrêmement dynamique lance une plateforme EV dédiée également très performante.

Ben pas mal de discussions ici et ailleurs pointent les limites et risques - réels - du tout électrique dans de nombreux domaines, je ne vais pas y revenir, et un possible retournement de tendance qui peut toujours arriver...

Si c'est le cas, PSA rira (et quelques rares autres aussi, plutôt des japonais en fait, Honda, Toyota et Mazda qui eux non plus n'ont pas mis tous leurs oeufs dans le même panier)...et la plupart des autres pleureront ! On verra...
Répondre

Retourner vers « Histoire du retour et Actualités d'Alpine »