Actualités sur la société Alpine et les concessions
All information about the new Alpine company

Modérateurs : FARModérateurs, FARModérateur Nouvelle Alpine

par ChronoGPS
#444203
Tty13 a écrit :Le Covid porte le chapeau !
C'est pas en 2 mois qu'une boîte comme Renault coule.


Tout à fait. Et cette remarque est applicable à beaucoup de boite qui vont restructurer pour cause de Covid alors que ce dernier n'aura fait que révéler la fragilité de tout un tas de business.

Au final ce virus arrive à point nommé pour faire avaler une pilule amère. La population se dira que c'est la faute à pas de chance, la fatalité, la revanche de mère nature,... Ce qui évitera d'aller chercher un certain nombre d'(ir)responsables qui auront mal géré, saigné à blanc les finances, etc...
par ChronoGPS
#444204
Mike-7.0 a écrit :Mon dieu, mais qu'est ce qu'on est devenu con en France


D'un autre côté si la voiture ne se vend pas / plus il n'y a pas 10 possibilités.
par Tangleding
#444205
Elle ne se vend pas ou elle est mal vendue ?

Si certains centres Alpine atteignent ou dépassent les objectifs et pas d'autres, la question se pose peut-être.
par ChronoGPS
#444206
Accuser les vendeurs c'est un peu simple.

il n'y'a peut être pas non plus (ou jamais eu) suffisamment d'acheteurs potentiels pour que l'affaire soit véritablement rentable.
par Monoposto
#444207
Je pense que le problème réside dans les fondements de la résurgence. Malheureusement, il est très difficile de reconstruire une marque lorsque vous vous concentrez uniquement sur l'Europe et ignorez les États-Unis et la Chine (Ew).
par Tangleding
#444208
ChronoGPS a écrit :Accuser les vendeurs c'est un peu simple.

il n'y'a peut être pas non plus (ou jamais eu) suffisamment d'acheteurs potentiels pour que l'affaire soit véritablement rentable.

3500 exemplaires par an ce n'est pas la mer à boire.

Le problème n'est peut-être pas les vendeurs mais leur formation. Certains centres dépassent semble t il leurs objectifs, alors que c'est la même auto...

Je n'ai pas dit que c'était simple, mais est ce que certains centres ne manquent pas des compétences ?
par Mackie07
#444209
Il y a certains vendeurs qui ne donnent pas envie de concrétiser un achat très onéreux. J'en connais au moins une qui en rebuté un ami qui était prêt à signer.
Le principe d'une réservation via une application internet vérolée sur tablette me bloque. Perso signer un bon de commande papier fait partie de la magie d'achat. Lorsque j'ai commandé neuve ma porsche il y a 10 ans, j'ai négocié avec le vendeur à l'ancienne et voilà le début du plaisir d'achat. Pas de configurateur internet...

Après il y a le positionnement tarifaire qui fait un peu mal pour pas mal de monde compte tenu du logo Renault.
Et voir aussi les essuyages de plâtres sur une nouvelle marque. Comment expliquer aux nouveaux acheteurs que les bugs du multimédia ne sont pas résolus depuis 2 ans alors que la même solution fonctionne sur une Clio ou megane RS ? L'article de l'argus est factuel, mais révèle que le SAV ne suit pas toujours. Et ça en premium revendiqué ça casse les ventes en et hors de France...

Et quitte à faire du premium pourquoi ne pas aller au bout de la démarche en copiant les options personalisables à la porsche ou audi ? En Allemagne ou au RU, c'est un peu rédhibitoire de ne pas avoir de personalisation poussée...

Il y a un fond de culture franchouillarde dans la démarche de vente et développement qui peut ne pas fonctionner hors de nos frontières. Je pense qu'une des missions du nouveau boss débauché d'amg est de corriger rapidement le tir hors de l'hexagone...
par Provost
#444210
Comme dans tout commerce, le volume est vital. Soit tu vends les 5 millions de caisses prévues et tu peux garder ton business modèle, mais quand tu en fais 3,3 millions c est sur qu il faut adapter son systeme de production.( effondrement des marchés En Iran Turquie Russie etc.......) Et par dessus cela, au moment du changement de technologie le choix unique de l électrique se paie cash ( merci Carlos ) il faut investir, et c est sans compter sur la taxe KFE qui arrive début 2021 et qui va faire des dégâts financiers.... Á un moment il faut faire des choix, arrêt des certains modèles peu vendus donc non rentables, Pour Alpine, 2 choix, re localiser sur un site existant, ou lâcher la marque à un autre constructeur. Bref, la marque va être sur la défensive pour les annees qui arrivent avec les risques que cela comportent.... Pérennité des emplois, La F1 etc...... À force de tirer sur l'automobile, il y aura á moyen terme des blessés, voir des morts et au mieux des rachats.
Avatar du membre
par Turboman
#444211
Le système multimédia est une honte à Alpine a notre époque quand tu vois ce qui existe aujourd’hui dans l’automobile, quand tu vois que dans une Twingo avec le RLinck cela fonctionne 1000 fois mieux :wall:
C’est sur cela aide pas à vendre l’auto , même si le reste est exceptionnel :wink:
Quand on voit que plus de 2 ans après sa sortie il y a aucune évolution, ce n’est pas de bonne augure …
C’est sur quand on achète une auto comme notre Alpine ce n’est pas la priorité mais c’est quand même un minimum en 2020 :thinking:
par Mackie07
#444212
Tu vois la Nissan GT_R qui va sur ses 12 ans et qui a des upgrades chaque année. Ben elle se vend encore. Est ce parce ce qu'elle évolue sans cesse ?
par ChronoGPS
#444213
Tangleding a écrit :3500 exemplaires par an ce n'est pas la mer à boire.


Quand la France représente 70% de tes débouchés je pense que si. C'est un volume juste impossible à écouler sur ce segment en régime de croisière.
Avatar du membre
par Seitert Patrick
#444214
Amis Farnautes bonjour :
C'est bizarre je ne trouve plus le post "cela sent le sapin", mon post sur "la nouvelle mort d'Alpine" faisant doublon.
J'avais demandé au Modo de fusionner ces deux titres, d'autant que le sujet risque d'être d'actualités dans les prochaines semaines.
Personnellement je considère que cela ne peut être le manquement des commerciaux dans quelques concessions qui peut expliquer les soucis d'Alpine, un détail dans le maelström qui secoue la maison mère.
Comme pour le covid je sais que je ne sais pas, que l'avenir d'Alpine se présente avec beaucoup de pointillés...
la fabrication pouvant se délocaliser dans un autre site en France ou ailleurs, ou l'abandon pour des raisons strictement financières signant ainsi la deuxième mort d'Alpine, ou la vente à une puissance financière venue de l'Extrême Orient. Mais je n'en sais rien, pour le moment j'apprécie de rouler dans une A110NG.
Avatar du membre
par Seitert Patrick
#444216
Mail0183 a écrit :cher P7R le sujet recherché existe toujours mais c'est le dernier post de cette rubrique :wink: :wink: :wink:

viewtopic.php?f=82&p=444155#p444155


Ce qui voudrait dire qu'il est passé dans la cave et/ou que le titre " la nouvelle mort d'Alpine" est plus racoleur.
Avatar du membre
par Tty13
#444217
Seitert Patrick a écrit :
Mail0183 a écrit :cher P7R le sujet recherché existe toujours mais c'est le dernier post de cette rubrique :wink: :wink: :wink:

viewtopic.php?f=82&p=444155#p444155


Ce qui voudrait dire qu'il est passé dans la cave et/ou que le titre " la nouvelle mort d'Alpine" est plus racoleur.

Tu es gratiné !!! :mrgreen:
Ca veut juste dire qu'il y a un message plus récent ! :cup:
par Tangleding
#444218
Renault n'a pas le choix, s'ils veulent viser le marché auto hdg, ils doivent mettre le paquet sur Alpine, et c'est maintenant ou jamais.

On parle d'un groupe, le groupe Renault, qui n'a que deux marques dans son portefeuille si Alpine disparaît : une marque généraliste, Renault, et une marque low cost, Dacia.

Aucune présence hdg sans Alpine malgré toutes les limites de la relance.

D'un point de vue stratégique, avec une vraie vision de long terme, Renault doit miser sur Alpine avec les moyens, une offensive produit éclair.

Surtout que l'électrification renchérit le coût des autos, il est donc vital de disposer d'un blason hdg qui permette de vendre au prix de la technologie.

Les volumes sont tombés sous le seuil mais le modèle à volume qui devait appuyer l'A110 a été ajourné, donc c'est un résultat inévitable, surtout avec le flou qu'il y a eu depuis l'affaire Ghosn.

Avec des centres aussi dynamiques que les meilleurs je suis persuadé que les 3500/an sont atteignables en animant la gamme. Et si c'est un peu en dessous, ce n'est pas grave vu les sommes que cela représente, si la suite permet de consolider la percée d'image dans un segment jusqu'ici hors de portée et hautement stratégique en ces temps de révolution technologique. Si Renault abandonne c'est de l'argent qui aura été jeté par la fenêtre, Alpine n'aura été qu'une « danseuse », s'ils ont l'intelligence de persévérer et de transformer l'essai, alors AS1 aura été un investissement pertinent.

Après pour le multimédia, il vaut mieux investir dans celui de la prochaine génération. C'est moche pour les proprios actuels, mais justifié sur le plan industriel et commercial car de toutes façons la réputation est faite pour ce modèle et une maj n'y changera rien dans le même emballage (jurisprudence Talisman phase 1.5...)
Avatar du membre
par Seitert Patrick
#444219
Belle analyse de Tangleding, espérons que la Direction de Renault partage la même analyse. Mais y a t'il un pilote dans l'avion et un patron à la barre de RRG ?
Je trouve le nouveau directeur d'Alpine, Mr Marinof fort discret depuis qu'il a été nommé.
D'ailleurs 3 directeurs en 4 ans chez Alpine, c'est troublant et n'aide pas à la visibilité sur le proche avenir.
Avatar du membre
par H Valette
#444220
Bonjour à tous, :wink:

Je me permets de déplacer ce sujet dans le bon forum.
Et je vous invite à continuer la conversation dans le sujet 'Ca sent le sapin...'.

A plus